Paroisse catholique Saint-Paul-des-4-Vents : bienvenue !
Paroisse catholique Saint-Paul-des-4-Vents : bienvenue !

Exhortations

Une nouvelle année sous l'intercession de St Joseph

Que nos cœurs et nos âmes demeurent confiants en Dieu tout au long de cette nouvelle année !


En cette « année spéciale Saint Joseph » voulue par le pape François, nous pouvons prendre l’Epoux de Marie pour guide et protecteur.
Les incertitudes engendrées par la pandémie en 2020 pourraient nous conduire dans des impasses. Tant au niveau spirituel que psychologique, le repli sur soi et le manque de
confiance en Dieu peuvent nous menacer. Par ailleurs, nous savons que la charité fraternelle et la prière nous renforcent mutuellement pour rester courageux dans ces moments difficiles.
Je pense souvent à ce bon conseil de saint François de Sales : « En toutes affaires dont vous aurez la charge, agissez toujours consciencieusement, puisque Dieu, qui vous les a confiées, veut que vous en ayez grand soin. Mais autant qu’il est possible, pas d’anxiété, pas d’empressement excessif, car votre raison et votre jugement en seraient troublés, et du coup vous ne pourriez pas traiter vos affaires aussi bien qu’elles doivent l’être. »


Puissions-nous en 2021, à l’invitation du pape François, prendre pour exemple St Joseph.
Confions-nous à son intercession : que par son intercession, chacun de nous puisse grandir dans
la foi, l’espérance et la charité !

père Cyrille Somda

 

Exhortation pour Noël 2020

Même en confinement…

 

La période des fêtes de fin d’année est l’occasion d’envoyer un message de joyeux Noël et de bonne année à nos proches…

 

Même en confinement…

Savoir repérer dans une année qui se termine le début d’une nouvelle vie qui se dessine…

 

Se réinventer… Peuvent nous y aider : un programme lumineux à la télévision ou sur internet, un appel téléphonique, une lecture biblique, une rencontre informelle, un courrier chaleureux, un échange sympathique dans le voisinage, un temps de prière…

 

Même en confinement…

Tu ne crois plus au bonhomme rouge qui amène des cadeaux !

Et pourtant, tu as gardé ton âme d’enfant de Dieu. Tu cherches à exprimer tes souhaits de Noël et pour l’année 2021 qui arrive…

 

Même en confinement…

Jésus rejoint nos solitudes…

Parce que Dieu nous aime, il est venu à toi, à moi, à nous, en la personne de Jésus son Fils unique, le Christ. Sous peu, nous célébrerons sa venue il y a 20 siècles en fêtant la nativité.

 

Mais Noël à la maison, sans visite, comment l’envisager ? Un des moments de l'année où la solitude pèserait davantage ?

Ces interrogations peuvent aussi orienter nos yeux et nos oreilles : autour de toi Jésus traverse tous les murs et toutes les situations ! Il vient spécialement pour chacun et chacune ; et en nous…

 

Marie en témoigne et tant d’autres. Et toi aussi certainement.

Relisons alors ce texte de l’Evangile en Saint Matthieu au chapitre 2 :

 

Jésus était né à Bethléem. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » Et voici qu’elle les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

 

Même en confinement… Noël notre Joie !

père Stéphane Simon

 

Exhortation pour le 2nd confinement 2020

Chers frères et sœurs

 

Ce deuxième confinement est sans doute une épreuve de plus pour beaucoup d’entre nous, certainement encore plus pour les personnes fragiles et isolées. Pour nous chrétiens, toute épreuve avec ses manifestations physiques et sociales a aussi une dimension spirituelle. C’est ce que la tradition biblique appelle le combat spirituel. Pour Israël, la traversée du désert a duré 40 ans. Jésus, après son baptême, est conduit au désert 40 jours. Pour nous, un deuxième confinement pour 1 mois, 2 mois… ?  Qu’allons-nous faire, devenir ? Comment vivre sa foi, garder l’espérance ? Nous pouvons nous rappeler que l’épreuve ou le combat spirituel ne signifient pas l’absence de Dieu, mais bien plutôt l’inverse. C’est parce que Dieu règne, c’est parce qu’il est tout proche que le mal s’agite. Voici ce que nous dit Jésus : « Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde. »

 

Comme lors du premier confinement, plusieurs propositions peuvent nous aider à garder le lien les uns avec les autres. De toutes, la prière demeure la plus forte pour notre communion en Dieu. Prions les uns pour les autres et demandons ensemble à Dieu de nous épargner de cette pandémie !

 

Bien à vous dans la prière.

père Cyrille Somda

 

Exhortation pour l'été 2020

Bien chers frères et sœurs,

 

Voici venu le temps de l’été avec son lot de propositions diverses et variées. Cependant, la perspective d’un déconfinement progressif continue d’avoir sur nous un certain nombre d’incertitudes et d’inconnues. Est-ce une grâce pour ne pas oublier les conséquences du confinement sur nos vies, nos familles, et plus largement sur le monde ?

Tous, nous avons été marqués physiquement, moralement et spirituellement d’où la nécessité d’une bonne relecture, mais aussi d’un bon temps pour le faire. Les conséquences de ce confinement sont encore devant nous et nous devons faire face, personnellement et communautairement. Il nous faut donc veiller, prier, être vigilants à bâtir notre maison sur le roc et non sur le sable.

Avec la grâce et la lumière du Christ, nous pouvons traverser ce temps de turbulences pour accueillir de lui et avec lui la vie nouvelle des enfants de Dieu. Sans peur, mais avec prudence et confiance, profitons de cet été pour choisir des attitudes simples afin de nous ancrer en Christ. Osons la fraternité et la solidarité ; laissons l’Esprit Saint nous conduire au large, au cœur même de Dieu, là se trouve chaque visage que je vais croiser pendant ces vacances. Osons l’amour jusqu’au bout !

 

Bon et bel été en Dieu !

père Cyrille Somda

 

Homélie de Pentecôte

par le père Cyrille Somda

Exhortation pour l'Ascension

par le père Cyrille Somda

Exhortation : en route vers Pentecôte !

 Homélie du dimanche de Pâques 12 avril

par le père Stéphane Simon

Introduction au Triduum pascal

par le père Cyrille Somda

Homélie du dimanche 5 avril 2020

par le père Gilles Rosset

Homélie du dimanche 29 mars 2020

par le père Cyrille Somda

Homélie du dimanche 22 mars 2020

Père Stéphane Simon

 

Chers amis, chères amies de St Paul des 4 Vents !

 

En ce quatrième dimanche de carême, du 22 mars 2020, je vous souhaite un bon confinement : une occasion de s’enrichir sur de nombreux plans.

 

Un temps opportun en famille pour la plupart d’entre nous.

Un temps de solitude pour d’autres,

Mais qui donne l’occasion d’approfondir des amitiés, de renouer des contacts par nos multiples moyens de communication.

 

Un temps de prière, de relation par téléphone et internet, un temps d’étude : les sujets ne manquent pas !

Spiritualité, théologie, santé, sciences, économie, philosophie, cuisine, bricolage, et ajoutez les disciplines à votre goût !

 

Alors, d’une manière imprévue une lumière nous rejoindra ; la Lumière du Christ.

Cette lumière nous est présentée dans les textes de la liturgie de ce jour :

Premier livre de Samuel (ch 16. v1 à 6 et 17. 10 à 13) : « Dieu ne regarde pas comme les hommes car les hommes regardent l’apparence mais le Seigneur regarde le cœur. »

Psaume 22 : « Dieu me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre. »

Lettre de saint Paul aux Ephésiens (ch 5. v8 à 14) : « Vous êtes devenus lumière, vivez comme des fils de la lumière. »

Evangile de Jésus Christ selon saint Jean (ch 9. v1 à 41) : « Je suis la lumière du monde » nous dit Jésus au verset 5.

 

La guérison de l’aveugle en ce chapitre 9 de St Jean révèle la bonté de Dieu, la manifestation de l’action divine, au verset 3 : « afin que les œuvres de Dieu soient manifestées » au travers des événements et des situations de nos vies limitées, fragiles, joyeuses et souffrantes.

Cette guérison figure aussi notre illumination spirituelle. Christ est lumière au cœur des hommes et des femmes. Christ est lumière au cœur du monde (Jean 9. 5).

 

L’aveugle-né, après avoir reçu une boue opaque de la part de Jésus, est devenu voyant à la piscine.

Nous aussi, quand Dieu nous trouve dans nos ténèbres ou dans nos « nuits spirituelles », il nous demande d’aller vers sa grâce qui est « source jaillissante en vie éternelle. »

Dans sa nuit et son isolement, l’aveugle a appris ce qu’était le mépris envers lui. Il avait souvent crié en vain, même s’il a connu des gens généreux, une famille, des amis. Mais il était d’un autre monde.

 

Quand Jésus vient le trouver après la guérison, l’aveugle est prêt à lui donner sa foi. Lorsqu’il se prosterne aux pieds de Jésus, il a parcouru tout un itinéraire spirituel depuis la piscine de Siloé.

Et arrive l’ultime étape quand il se trouve face à Jésus : « Je crois, Seigneur ! »

 

L’itinéraire de l’aveugle-né est l’itinéraire proposé aux catéchumènes dans ces semaines préparatoires à l’illumination pascale.

C’est aussi le nôtre, un itinéraire toujours actuel, car il nous faut du temps pour accueillir pleinement cette lumière qui nous est donnée.

 

Chers amis de St Paul des 4 Vents, cette méditation est inspirée de l’homélie du père Jacques Fournier.

Nous sommes lumières les uns, les unes, pour les autres.

 

Au cours de cette semaine, dans nos confinements mutuels, nous trouverons aussi par Providence, comment partager la lumière qui nous traverse.

Nos coordonnées

Centre Paroissial Saint-Paul

1 carré Léon Blum

38090 Villefontaine

 

tel: 09 77 31 94 15

      06 49 32 12 42
   (voir les
horaires du secrétariat)

email: sp4v.paroisse@gmail.com