Paroisse catholique Saint-Paul-des-4-Vents : bienvenue !
Paroisse catholique Saint-Paul-des-4-Vents : bienvenue !

Lettre de Mgr de Kerimel aux fidèles du diocèse à propos du rapport de la CIASE

Frères et sœurs,
 
je veux, par ces quelques lignes, vous rejoindre en cette période éprouvante, et vous dire ma proximité. La remise du rapport Sauvé a fait découvrir brutalement l’ampleur des abus sexuels sur mineurs dans l’Église catholique depuis 1950. Jamais nous n’aurions imaginé un nombre aussi élevé de victimes, une telle somme de souffrance chez des enfants détruits ou blessés à vie. Un tel choc nous éprouve, même lorsque l’on s’y est préparé et que l’on est confronté à ces problèmes depuis quelques années, ce qui est mon cas. Je comprends les réactions de déni ou de révolte, la tentation de quitter cette barque qui semble pourrie, la honte d’être membre de notre Église. « À toi la Gloire, Seigneur, à nous la honte » disait le prophète Daniel, cité par le pape François lors de l’audience de mercredi dernier, à propos du rapport de la CIASE.
 
Ecrasés face au mystère du mal révélé dans toute son horreur, nous avons besoin de parler, mais aussi de prier en silence : Je vous encourage à vous réunir pour parler, pour exprimer vos émotions et vos réactions. Je vous invite aussi à prendre le temps de prier, de laisser se calmer les réactions premières, pour écouter ce que le Seigneur veut nous dire à travers ce rapport douloureux. Priez aussi pour vos prêtres dont une très grande majorité a servi et sert fidèlement le Christ et l’Église ; à eux je redis ma confiance.
 
Il me semble que ce choc peut être salutaire pour l’Église et nous engager sur le chemin de conversion qu’attend de nous le Seigneur. Il nous faut regarder la réalité en face sans désespérer et prendre les moyens d’être une maison sûre où tous peuvent trouver leur place sans rien craindre. Les évêques de France, réunis à Lourdes au mois de novembre prochain, reprendront le rapport et poursuivront le travail entrepris depuis quelques années pour éradiquer ce mal de l’Église. La lutte contre le cléricalisme et le développement d’un fonctionnement plus synodal dans l’Église, voulus par le pape François, vont dans ce sens.
 
Les mesures prises dans le diocèse, tant sur l’écoute des victimes que sur la prévention des abus, sont une bonne chose. Il faudra poursuivre notre effort, dans l’humilité et l’espérance, pour que le visage du Christ transparaisse de manière plus claire sur le visage de l’Église.
 
Je compte sur vous pour qu’ensemble, nous travaillions à être de vraies communautés de disciples-missionnaires. Merci pour votre engagement.

† Guy de Kerimel
Évêque de Grenoble-Vienne

 

 

 

Le SAMEDI

 

18h30   à l'église du vieux village à Villefontaine             

Le DIMANCHE

 

9h30 à l'église de La Verpillière

11h   au Centre St Paul à Villefontaine